free counters
 

Extait de l'écho du Pas de Calais ( n°78 - Septembre 2006)

Didier Gervais : référence européenne

DIDIER GERVAIS est une référence européenne dans le domaine du char à voile. Pour deux raisons. D’abord parce qu’il est un compétiteur aguerri, rien moins que le champion d’Europe en titre en classe 2. Ensuite parce qu’il est sans doute le dernier à fabriquer des chars de classe 2 et 3, entièrement finis.

L’histoire commence en 1973, lorsque M. Nédoncelle, un ami garagiste de son père menuisier installé à Dannes, lui fait découvrir le char à voile. Il accroche aussitôt et très vite construit ses premiers chars. La compétition viendra un peu plus tard, dans les années quatre-vingt-dix, avec une certaine réussite puisqu’en 1996, il connaît déjà les joies de podiums européens. Cela en classe 2 où il se sent particulièrement à l’aise. « Le classe 2, explique-t-il, est très proche du classe 3… Le premier a une voilure plus importante que le second qui va plus vite à border. » Mais les deux apportent le même plaisir : la sensation de vitesse au ras du sol…
Gendarme de profession, Didier Gervais a toujours construit ses propres chars, d’abord en bois ensuite avec des matériaux composites. Inventif, il est à l’initiative de nouveaux mâts pointus, plus larges, moins épais et souvent copiés aujourd’hui. En 1993, il réalise un prototype de classe 3 qui a des résultats intéressants. Ce qui aiguise l’appétit de quelques pilotes et lui donne envie de tourner le dos à la caserne de gendarmerie pour s’installer comme artisan dans l’atelier paternel, à Dannes. Profitant d’un congé de reconversion, il fait le pas et le voilà donc aujourd’hui à la tête d’une petite entreprise qui le fait vivre honnêtement. « On ne fait pas fortune, dit-il, mais quel plaisir de voir rouler sur la plage, les chars que j’ai construits… S’il était encore là, mon père serait fier de moi. »

Nom : Gervais
Prénom : Didier
le 13 mars 1952 à Boulogne
Domicilié à Dannes
Profession : gendarme puis artisan
Clubs successifs : Hardelot et Camiers.
Membre de l’équipe de France en classe 2.
Palmarès : Vice-champion d’Europe en 2003,
vice-champion du monde en 2004,
champion d’Europe en 2005.
Sur le plan sportif, Didier Gervais n’a plus d’ambition : « à mon âge, dit-il, j’ai fait le tour. Place aux jeunes ». Pas sûr d’ailleurs qu’il soit au départ des cham-pionnats du monde au Touquet : « la plage est très difficile, imprévisible, dangereuse pour les hommes et le matériel… » Mais si toutefois il devait décider de ne pas s’aligner au départ, l’homme sera bel et bien présent sur la plage, ne serait-ce que pour suivre Olivier Imbert et Benjamin Lamirand, ses camarades du club de Camiers, qui piloteront un char made in Gervais. Le rêve serait bien sûr que l’un ou l’autre remporte le titre mondial, ce qui est tout à fait possible.

textes et photos Ph. Vincent-Chaissac
L'Echo du Pas-de-Calais n°78 - Septembre 2006